LES FORS BASQUE ET LES DROITS DE L’HOMME

Naviguant sur l’internet, je n’ai pu m’empêcher , suite à de multiples errances de vouloir vous faire partager, un texte de la revue Lapurdum  écrit par Maité Lafourcade, qui donne une ouverture sur ce que je pense être un des fondements de l’inconscient collectif local, je vous invite donc à cliquer sur le résumé, ici présent, pour découvrir ce texte :

« Deux cents ans avant la Pétition of Rights de 1648 et la loi anglaise de 1679, bien avant les déclarations française et américaine des Droits de l’homme, les Fors basques, particulièrement les Fors de Biscaye de 1452 et 1526, élaborés par les Juntas, soit le peuple lui-même, en dehors de toute orientation systématique, renferment des dispositions, issues d’usages ancestraux, garantissant les droits naturels de l’homme : la liberté et l’égalité. Généralement ignorés en dehors du Pays basque, ils méritent cependant une place, toute modeste qu’elle soit, dans la liste universelle des Droits de l’homme.

Les lois forales, datant du Moyen Age, répondent aux mêmes exigences humaines, aux mêmes inquiétudes que les déclarations des derniers siècles. De plus, elles proclament des libertés concrètes suivies d’effets, et non des libertés abstraites qui, en France, ont abouti à Robespierre et Napoléon… »

DISCOURS DE RICHARD TUHEIAVA, SÉNATEUR, MEMBRE DU TAVINI, À ALGER

2ème colloque international des essais nucléaires dans le monde ( Ministère des Moudjahiddines), 22 FÉVRIER 2010

Mesdames et Messieurs les autorités de la République Algérienne Démocratique et Populaire, Mesdames et Messieurs les membres du Centre National d’études et de recherche sur le mouvement national et le révolution du 1er novembre 1954, Messieurs les représentants des associations représentant les victimes des essais nucléaires, Mesdames et messieurs de la presse, Chers ami(e)s, (suite…)

UNE TRUFFE

En fouillant dans de vielles archives de 1982, je suis tombé sur une plaquette de présentation des Herri Taldeak, beaucoup des analyses présentées sont encore d’actualités, et pourraient être présentées actuellement, begaiements de l’histoire, ou avancée problématique ?

LE GUIDE DU MANIFESTANT ARRÊTÉ

Voici un petit opus édité par le Syndicat de la Magistrature, indispensable pour toute personne désirant s’exprimer dans la rue, un jour. Dans la droite ligne de tout une série de Guide du militant, édité par de nombreuses associations (ex :http://www.ecologie-urbaine.org/Le-guide-du-manifestant.html). Le syndicat de la Magistrature a aussi mis en place un site avec pas mal de lien utiles.

04 – VOUS ÊTES CONTRÔLÉ
05 – LES CONTRÔLES D’IDENTITÉ
07 – LA PROCÉDURE DE VÉRIFICATION D’IDENTITÉ
08 – LA PALPATION DE SÉCURITÉ, LES FOUILLES
09 – LES MENOTTES
09 – CONSEILS
11 – FOCUS : peut-on encore parler des contrôles
d’identité au faciès ?
12 – VOUS ÊTES ARRÊTÉ
13 – VOS DROITS
14 – CONSEILS LORS DES GARDES À VUE
17 – FOCUS : GARDE À VUE, CHIFFRES ET RÉALITÉ
18 – VOUS ÊTES ACCUSÉ
21 – CONSEILS
22 – FOCUS : policiers-citoyens,un rapport de force inégal
23 – FOCUS : Interventions policières filmées ?
24 – VOUS ETES JUGÉ
EN COMPARUTION IMMÉDIATE
26 – VOS DROITS DURANT CETTE PROCÉDURE
27 – CONSEILS
28 – FOCUS : LES DÉPÔTS
29 – FOCUS : LES «PEINES PLANCHERS»
30 – VOUS ÊTES FICHÉ !
31 – LE STIC
32 – LE FNAEG
34 – CONSEILS
35 – FOCUS : MILITANTISME ET REFUS DE PRÉLÈVEMENT ADN

LIBERATION PROVISOIRE POUR LES MILITANTS USTEKE EMPRISONNES

Le 14 janvier 2010, la cour d’appel de Nouméa a accepté la demande de liberté provisoire déposée par Gérard Jodar, Michel Safoka et Ato Uveakovi, les dirigeants de l’USTKE incarcérés depuis juin dernier suite à un conflit syndical à la compagnie Aircal. voici, une petite revue de presse, composé des derniéres communiquations de l’USTEKE.

  • 12 janvier 1985- 12 janvier 2010 (assasinat d’Eloi Machoro)
  • Mobilisation pour la libération de nos camarades et contres les conditions de détention(bureau confédéral le 07/01/2010)
  • Le  bagne calédonien: l’exemple français dans le Pacifique (Gérard Jodar, président de l’USTEKE)) (suite…)