Le droit à l’autodétermination : un droit universel et intangible

HERRITOPA Voici le texte présenté par l’organisation « Herri Topa »,(rencontre entre les peuples), à l’occasion de la 8éme session du Mécanisme d’Experts sur les droits des Peuples Autochtones (MEDPA), à l’ONU, Genéve

Le droit à l’autodétermination : un droit universel et intangible

Le droit à l’autodétermination des peuples ou droit des peuples à disposer d’eux-mêmes est un concept politique et juridique reconnu et proclamé par les instances internationales suprêmes, à commencer par l’Organisation des Nations Unies. Celle-ci l’affirmait en toutes lettres dans sa Charte de 1945, dont l’article 1-2 précise que le but des Nations Unies est de – je cite : “Développer entre les nations des relations amicales fondées sur le respect du principe de l’égalité de droits des peuples et de leur droit à disposer d’eux-mêmes (…)” – fin de citation. D’autres textes émanant de l’ONU réaffirmeront et préciseront par la suite les champs d’applications de ce droit universel. On peut citer : la ‘Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et peuples colonisés’ (1960), le ‘Pacte international sur les droits économiques sociaux et culturels (CIDESC)’, le ‘Pacte sur les droits civils et politiques (CIDCP)’, tous deux adoptés en 1966, et, enfin, la ‘Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones’, adoptée en 2007.

(suite…)

Je suis Charlie

charlieLa ferveur populaire, hors de toute appartenance politique, fut un énorme sursaut démocratique, la mise en place des lois qui ont suivi, la négation de tout ce que Charlie a été, Big Brother n’est ni Charlie, ni Hara Kiri, surtout depuis qu’il semble transposé à toute l’étendue de toutes les activités humaines, économiques, sociales et politiques.

GAUR ADOSTASUNA, BIHAR ERABAKIA

aenvGizalegeak eskatzen duenez, hasteko eskerrak eman nahi dizkizuet Varenneko unibertsitate institutuari eta Autonomia Eraikitzen elkarteari, foro honetako ondorioak plazaratzeko aukera eskaintzeagatik, eta bide batez, zoriondu horrelako ekimenak behar-beharrezkoak baititugu Euskal Herrian.
Plazer handia da niretzat bertan parte hartzea, bi arrazoiengatik:
Lehena pertsonala, izan ere, gure amatxi Matilde Goienetxe, Garruzen sortua zen eta ziur naiz gure etxekoak – dauden tokian daudela ere – harro eta zoriontsu egongo direla hemen ELKARREKIN egiten ari garen hausnarketa ariketa hau ikusita.
Eta bigarren arrazoia, berriz, profesionala da, legelari izanik, ohorea baita niretzat hemen egotea, eta arduraz hartzen dut eman didazuen eginkizuna. Luze gabe, has gaitezen ondorioekin. (suite…)

ALLER VERS LA CONCILIATION AUJOURD’HUI POUR DÉCIDER DEMAIN

aenvComme le veut la plus élémentaire des corrections, je voudrais, en tout premier lieu, remercier l’Institut Universitaire de Varenne et l’association Autonomia Eraiki de m’avoir donné la possibilité de tirer les enseignements de ce forum, et, de la même façon, les féliciter pour cette initiative, qui est de celles dont nous avons bien besoin en Pays Basque.
Pour ma part, cela a été un grand plaisir d’y participer, et ce pour deux raisons :
La première est d’ordre personnel. En effet, ma grand-mère, Matilde Goienetxe, était née à Garris, et je suis certaine que les membres de ma famille, en quelque endroit qu’ils se trouvent, sont fiers et heureux de nous voir mener DE CONCERT cet exercice de réflexion.
La seconde raison relève, elle, du registre professionnel, car, de par ma fonction de juriste, c’est un honneur pour moi d’être en ce lieu, et je prend très à coeur la tâche que vous m’avez confié. Aussi, sans plus tarder, j’en viens à l’énoncé de mes conclusions. (suite…)