Alberto Pizangoto, leader Péruvien indigéne s’est réfugié à l’ambassade du Nicaragua, à Lima, en attente de l’asile politique.

alberto_pizangoAlberto Pizangoto, leader Péruvien indigéne s’est réfugié à l’ambassade du Nicaragua, à Lima, en attente de l’asile politique.

Prés de 5.000 autohtones appartenat à  65 ethnies amazoniennes, sont sur le pied de guerre depuis le 9 avril pour protester contres des décrets législatifs mettant en péril leurs droits sur leurs terres ancestrales ( mais pétroliféres) et la préservation de celles-ci. Ces décrets ont pour but de se conformer au Traité de Libre Commerce avec les Etats Unis, en livrant l’Amazonie aux ravages des multinationales pétroliéres .

742peruVendredi 5 juin,  la police a attaqué un barrage bloquant une autoroute, en usant d’armes à feu.

En represailles, les indigénes ont occupé la station 6 de la compagnie Petroperú (compagnie étatique) et ont incendié près d’une dizaines de locaux étatiques. Actuellement, le nombre de victimes seraient de 40 civils et 25 policiers.

Même si certaines occupations perdurent, les indigénes se replient vers leurs communautés, alors que commencent une mobilisation syndicale contre le président néo-libéral du pays, Alan Garcia.

Malgré cela, il est possible que le gouvernement s’attaque à un barrage tenus par 5.000 indigénes , sur la route entre  Yurimaguas y Tarapoto, jouant le jeu de la répression et stigmatisant les indigénes comme étant des sauvages sanguinaires.

Laissez un commentaire


Warning: Undefined variable $user_ID in /homepages/37/d359806375/htdocs/wp-content/themes/autonomia/comments.php on line 72