Association Autonomia Eraiki Pays Basque Nord Instance Permanente aux Questions Autochtones Mai 2010 Item 8: Agenda prévisionnel

audreyIntervention d’Audrey Hoc, le 28 mai 2008

Egun on lehendakari agurgarria,

Madame la Présidente, membres permanents de l’Instance Permanente et représentants des Peuples Autochtones ici présents,

Je prends la parole au nom de la délégation citoyenne du Pays Basque Nord afin de soulever certains points et soumettre des propositions pour l’agenda prévisionnel de la prochaine session de l’Instance Permanente.

  • Nous proposons la mise en place permanente dans l’agenda des travaux de l’Instance de la thématique langues autochtones et éducation

  • Nous nous interrogeons sur la place quantitative réservée aux interventions des organisations autochtones face aux interventions des gouvernements et espérons que la prochaine session permettra une plus large représentativité des peuples autochtones.

Nous proposons à ce titre que soit accordée une demie journée supplémentaire à la question des Droits de l’Homme.

  • Nous proposons la mise en place dans l’agenda dans la session 2010 d’une demi-journée de débats sur la région Europe de l’Ouest afin d’étudier la nomination d’un expert autochtone pour cette même région qui pour le moment n’a qu’un expert gouvernemental.

  • Souhaitant insister sur le fait que l’Instance est un lieu où doit être priorisé le dialogue plutôt que la confrontation, et ceci étant une volonté de la part de Madame la Présidente, nous déplorons et souhaitons dénoncer la discrimination et les agressions symboliques dont nous sommes victimes au sein même de l’Instance Permanente: premièrement, la controverse suscitée par notre volonté d’intégrer la CAF, deuxièmement l’impossibilité de dialoguer avec un membre permanent (expert gouvernemental) de l’Instance. Nous dénonçons aussi la formulation de commentaires déplacés et hors contexte durant une traduction lors de notre intervention d’hier. Nous demandons donc à l’Instance de veiller à ce que ces incidents cessent et ne se reproduisent plus.

Nous sommes un peuple, peuple autochtone sur notre territoire, nous demandons à être reconnus et respectés en tant que tel afin de vivre dignement! Herriak bizi behar du!

Milesker jende agurgarriak, merci Madame la Présidente, membres de l’Instance Permanente et frères et soeurs autochtones.

Laissez un commentaire


Warning: Undefined variable $user_ID in /homepages/37/d359806375/htdocs/wp-content/themes/autonomia/comments.php on line 72