EXPERIENCE POLYNESIENNE

Invité à participer au premier forum pour l’Autonomie au Pays basque du nord, le Tavini Huiraatira y a dépêché son chargé des relations internationales pour l’Europe, M. Thierry Pousset pour (…) faire progresser le débat sur l’autonomie «territoriale». Il sera rejoint par Keitapu Maamaatuaiahutapu qui, après ses missions à Paris en tant que minis- tre de la Mer, prendra son week-end pour y participer.

Extrait de son interview sur  Tavini Huiraatira :


Qui a organisé ce forum et qui y sera ?

L’organisateur du forum est un mouvement qui se nomme Eraiki Autonomia. C’est un mouvement basque qui prône l’autonomie pour arriver à l’indépendance. C’est un mouvement différent de Batasu- na. Ils ont invité la plus part des partis indépendantistes et autonomistes des pays sans état sous tutelle française dont le Tavini. Mais ils ont aussi invité d’autres mouvements politiques issus de pays européens tel que l’Ecosse, la Sardaigne…
Le forum se déroulera sur deux jours : le vendredi 26 octobre au soir et le samedi 27.

Pour quelles raisons sommes-nous en quelque sorte les invités vedettes ?

D’une part, c’est peut dû au fait que le Tavini et l’UPLD sont au pouvoir actuellement. C’est lui qui dirige le pays. D’autre part c’est également dû à la notoriété internationale de notre Président M. Oscar, Manutahi TEMARU.
Il a beaucoup de sympathie et d’estime venant de cette région du monde sans compter les pays du pacifique.
En Europe, sa notoriété se fait connaître de plus en plus.

Quel sera ton message ?

Le message est simple : nous avons vécu l’autonomie depuis des dizaines d’années donc nous sommes à même de décrire et expliquer ce que cela nous a réellement apporté.

N’est-il pas paradoxal que ce soit des indépendantistes qui aillent parler d’autonomie ?

Il faut savoir que les autonomistes qui vont nous écouter là-bas, sont avant tout des indépendantistes.  A mon avis ! Je pense que les autonomistes, comme on l’entend ici, ont erroné la vraie définition de l’Autonomie. Ce n’est que chez nous que l’Autonomie ne veut pas vraiment dire l’Autonomie.
Mais s’ils ne nous avaient pas invité, ils auraient invité les autres « autonomistes ». A preuve du contraire ce sont eux qui sont venus vers nous. Apparemment, peut-être que ce ne sont pas de vrais autonomistes ceux qui se font appeler autonomistes.
Disons qu’ils ne veulent pas bouger. Ils sont bien dans leur fauteuil, un peu comme les oies et les canards. Ils attendent que le foie soit bien gras et on bouge plus.
Alors que ceux que je vais rencontrer au Pays basque nord et à Bayonne, veulent réellement faire quelque chose pour leur pays et ils ont la même vision que nous. C’est avant tout leur population qui compte et non l’intérêt ou les poches de certains.

Tu es le représentant Tavini Huiraatira pour ses relations au niveau européen. Quel est ton rôle ?

J’ai mis le doigt dans l’engrenage et je pense être le chargé de mission dans ce secteur. Il vrai que j’ai vécu plus de quinze ans en France. Je connais pas mal de gens dans l’Hexagone. En fait, je suis chargé grosso modo des relations avec les nations sans état sous tutelle française.
Cela fait deux ans maintenant que je côtoie pas mal de mouve- ments, et je pense qu’au futur congrès du Tavini Huiraatira nos amis se feront un plaisir de venir physiquement rencontrer tous ces jeunes Tavini et nos leaders pour parler de l’indépendance avec leur spécificité, leur caractère et avec leur « passion ». Il faut connaître d’autres mouvements pour vraiment bien apprécier et aller dans le bon sens pour ne pas faire d’erreurs. La plus part sont des mouvements politiques qui ont roulé leur boss depuis plus de cinquante ans maintenant. Je parle du Pays basque et d’autres pays. Ils se battent pour leur liberté. Ce n’est pas à nous de les juger, mais disons que c’est très intéressant et enrichissant de savoir comment ils mènent leurs revendications à leur niveau et surtout comment ils sont organisés et structurés.
Un jour, ils auront l’occasion de le raconter à ma place et là j’aurai accompli ma mission.

Tu pars seul ?

Mon ami Keitapu me rejoindra car auparavant nous l’avions déjà fait ensemble.

Laissez un commentaire


Warning: Undefined variable $user_ID in /homepages/37/d359806375/htdocs/wp-content/themes/autonomia/comments.php on line 72