HOMMAGE A MADDI HEGUY

Maddi_Hommage

Il y a 20 ans, jour pour jour, quasiment, en Pays basque, la nuit la plus courte de l’année fut aussi certainement parmi les plus tra- giques de l’histoire de ce peuple, mon peuple qui s’acharne à vouloir vivre. A vouloir vivre et aimer. Marie-France Héguy est morte cette nuit-là. Cette nuit où, pour une fois, la lumière aurait dû l’emporter, Maddi .cette jeune femme de 26 ans dont il faudra bien un jour inscrire au panthéon de notre mémoire collective l’exemplarité du destin, j’aurais tant voulu savoir témoigner, raconter son histoire si belle et si courte. Pour en faire un poème éternel, une ode à la lutte pour la dignité…

Vingt ans après, tout reste à écrire, ou quasiment…

Il y a 19 ans, à la Une d’Ekaitza, ce même premier jour de l’été, un plébéien que j’ai aujourd’hui toutes les peines du monde à recon- naître, publiait une élégie militante en forme d’hommage. Reprendre ici ce texte qui, je l’espère, n’a pas vieilli, décuple aujourd’hui mon émotion…

Uda-k hazia altxatzen

(l’été lève la semence)

C’est le premier jour de l’été. Tous les ans reviendra cette belle sai- son. Depuis la nuit des temps, depuis qu’un soleil s’est levé pour que les femmes et les hommes de cette terre vivent debout, depuis un toujours renaissant, une flamme d’espoir brûle dans nos cœurs.

En prison, c’était ton leitmotiv : Gora Bihotzak ! (Vive les Coeurs !) Ainsi, chaque fois tu signais tes lettres. Aujourd’hui, tu ne nous écris plus. Et pourtant cela fait maintenant une année que ta paraphe souligne nos actes. La haine, c’était ton ennemie. Et pourtant, jamais nous ne pardonnerons à ceux qui t’ont fait mourir.

Ta vie, ton engagement militant, nos luttes et tes câlins parfois… tout ça fleurait l’amour, l’amitié et ces choses qui embaument là où il nous faut aussi souffrir. Loin du charisme, souffle ce vent que la dialectique militante, empruntée à la poésie, intitulé «liberté».

Des mots pour réciter notre souvenir voilà ce que tu ne veux pas. Notre lutte, ce combat pour la vie, tu le conjuguais au présent… Nous continuerons.

Maddi, excuse-nous car de toi nous voudrions faire tout un symbole. Un message pour les générations futures, un creuset.

Tu n’es pas la première à avoir donné ta vie pour une Euskadi libre… et malheureusement pas la dernière. Le sang qui coule dans nos veines versera encore. La conscience du sacrifice obligé nous impose, à ton instar, de vivre intensément.

C’est le premier jour de l’été et il fait beau sur notre pays. Juste une toute petite brise suffit à réveiller notre somnolence. Un sifflement à nos oreilles. L’air d’une chanson qui te célèbre, Maddi, et crie en milliers de voix cet espoir démesuré, cette utopie d’une belle saison pour les Basques.

Gora Euskadi Askatuta !

(Vive le Pays basque Libre !)

Le plébéien bleu

Ci-dessous une petite vidéo glanée sur le site des archives internet de l’INA où l’on peut voir les quelques très rares images de Maddi Héguy à l’occasion de son procès à Bayonne.

56258158de640f1400c06369a7c64826MADDI HEGUY

5 commentaires pour “HOMMAGE A MADDI HEGUY”

  1. superbe hommage.
    Milesker
    kepa

  2. Ce serait un plus bel hommage encore, Kepa, si tu pouvais être parmi nous ce soir à Hélette. q:o)

  3. maddi gogoan zaitugu ! zure borroka segituko dugula zin egiten zaitut ! ez diguzu agur esan geroarte baizik , gure askatasun egunean itzuliko baizara! gora euskadi ta askatasuna ! zure borroka biharko EUSKAL HERRIA !!!!!!! agur eta ohore

  4. Maddi ez dut ahantziko zure irrinoa,
    zure ahizparena ere…
    Nere burasoak hil dira, euskal herri berri bat
    ikusi gabe, nik ere ez dut ikusiko,
    agian nere haurrak…
    Agur eta ohore zuri eta zure borrokako lagunei.
    Ramuntxo

  5. Milesker pour ce bel hommage qui déjà à l’époque m’avait bouleversée.
    Nous, c’était plutôt des « Gora Euskadi » afin de montrer à l’adversité que nous étions là, enfermées certes, mais bien vivantes et prêtes à lutter…
    Malgré l’absence, une étoile brille à jamais dans ce firmament et bien souvent je la sais là.
    Gora Maddi éternellement.
    Marion

Laissez un commentaire


Warning: Undefined variable $user_ID in /homepages/37/d359806375/htdocs/wp-content/themes/autonomia/comments.php on line 72