LA MEMOIRE DES LUTTES

éditorial d’Ekaitza n° 1105

C’était il y a quelques semaines. Lors d’un rassemblement en faveur des preso, un groupe de jeunes abertzale chante à tue-tête Arrantzale, la chan- son bien connue de Guk, chanson faite en hommage à Didier Laffitte, militant d’Iparretarrak tué par la police française le 1er mars 1984 à Bayonne. A la demande faite par une personne aux tempes blanches à l’un de ces jeunes, s’il savait ce qu’il chantait, la réponse fut que non, que le nom de Didier Lafitte ne lui disait rien. Stupé- faction, puis questionnement. Mais qu’avons-nous fait ou pas fait pour que l’histoire récente de notre pays ne soit pas connue des plus jeunes, des plus sensibilisés, des plus conscientisés ? Pourquoi ce trou de mémoire ? Comment construire un présent et un futur sans une juste connaissance d’un passé, récent qui plus est ? L’ouvrage que vient d’écrire Eneko Bidegain, Iparretarrak, erakunde politiko armatu baten historia, arrive au bon moment. Il permettra que nous puissions nous remettre en mémoire un pan de notre histoire. Il permettra cette nécessaire réappropriation de la connaissance de faits qui ont contribué à façonner notre présent. Car Iparretarrak a participé de façon majeure – nul ne le conteste – à l’écriture de l’histoire d’Iparralde. S’imprégner de cette histoire, connaître les motivations, les valeurs, les objectifs de celles et ceux qui au nom de l’idéal abertzale ont pris les armes et ont incarné la forme de résistance la plus radicale face au pouvoir dominant et oppresseur, est absolument nécessaire pour poursuivre la tâche. Pour continuer à oeuvrer de façon responsable en faveur de cet idéal de liberté et de justice qu’est l’idéal abertzale.
Nulle trace de nostalgie ou de rancoeurs dans cet ouvrage. Il est le témoin de l’humilité et de la détermination qui ont été nécessaires pour tracer un sillon… un sillon à poursuivre. C’est ce à quoi la lecture de ce livre nous invite.

EKAITZA

Laissez un commentaire


Warning: Undefined variable $user_ID in /homepages/37/d359806375/htdocs/wp-content/themes/autonomia/comments.php on line 72