MEMOIRE VIVE

Deux documents de travail fondamentaux pour toutes celles et tous ceux qui veulent s’atteler au défi du possible pour Iparralde (Pays basque nord), enfin en ligne sur le blog Autonomia. L’Avant-projet présenté par Iparretarrak au printemps 1993 et le projet publié par Eraikitzen un an plus tard. Nous invitons tous nos lecteurs à les consulter en cliquant sur les images ci-dessous.

fa1

une_eraikitzen1Ils seront désormais archivés sur ce blog, dans outils. C’est avec plaisir que nous mettrons en ligne dans ce même empla- cement, toute documentation concernant l’autonomie. Assez rapi- dement, nous publierons ici les divers statuts d’autonomie dans l’Etat français. Pour mémoire également, nous souhaiterions retrouver la trace de celui déposé pour le Pays basque par Marc Légasse au lendemain de la seconde guerre mondiale. Si vous possédez un tel document réputé introuvable, contactez-nous !

2 commentaires pour “MEMOIRE VIVE”

  1. La revendication de l’autonomie revient sur le devant de la scéne, et nous nous en réjouissons au plus haut point ! Certains ont cru, qu’en éludant ce théme primordial pour l’avenir de notre pays, qu’ils pourraient grâce à une revendication plus consensuelle qu’abertzale, obtenir de notre grand maître parisien un geste débonnaire, qui « lâcherait » un département comme l’on donne un os à ronger à un chien quémandant sans cesse que l’on desserre un peu la corde qui le lie à son piquet. A l’heure où l’on rend hommage à Maddi et Kristof, certains pensent peut-être encore, que ces deux militants et tant d’autres se sont battus pour une revendication d’intégration de fait, dans les griffes de l’Etat français. Non, l’autonomie doit être le premier pas vers une liberté pleine et entiére du peuple basque, vers la création d’un Etat basque libre au sein de l’Europe des peuples libérés. L’autonomie envers le Pays Basque, doit être une marque du respect légitime qui lui est dû, pas plus évidemment qu’à un autre peuple quel qu’il soit, mais certainement pas moins. Des débats ont lieu actuellement (mais cela n’a pas commencé seulement aujourd’hui) où l’on élabore le contenu du projet autonomique, l’identitaire doit-il être en adéquation avec le social ! Comme si cela n’était pas évident ! L’autonomie ne doit pas seulement servir à démontrer au yeux de tous le fait identitaire basque, mais il faudra gérer les questions qui la concerneront, à savoir, la culture, l’emploi, l’environnement, l’enseignement, la politique de la pêche et de l’agriculture etc… Bref, tout (ou presque tout) le systéme social. Une mauvaise manipulation de ma part a certainement contribué à effacer le premier texte que j’avais envoyé sur ce blog. J’y parlais de Maddi qui, lorsque nous étions incarcérés, nous envoyait des lettres empreintes de gentillesse et de détermination. J’aurais aimé mieux la connaître et Kristof aussi.
    Voilà, j’arrête ma prose pour ce soir.

    AUTOMIA LEHEN URRATSA ASKATASUNAREN BIDEAN !

    Filipe ARRUTI

  2. Ce qui pourrait être considéré comme la suite de cet article est l’article L’AUTONOMIE UNE REVENDICATION HISTORIQUE

Laissez un commentaire


Warning: Undefined variable $user_ID in /homepages/37/d359806375/htdocs/wp-content/themes/autonomia/comments.php on line 72